Aissa Hamada : Mon blog sur le Maghreb

Je m’appelle Aissa Hamada, je vis à Paris, mais comme mon nom l’indique, je suis originaire d’Afrique du Nord. La raison pour laquelle j’ai édité ce blog est pour me souvenir de la beauté de mes origines.

Le Maghreb, une superbe destination qui abrite des merveilles inégalées !

Le Maghreb est une région située en Afrique du Nord. Formé depuis plus d’un millénaire, il est positionné à la croisée du monde arabe et des civilisations méditerranéenne et africaine. De l’Algérie à l’Egypte, en passant par la Tunisie, le Maroc et la Lybie, ce territoire est un mélange de cultures et de traditions.

Il dévoile un charme particulier et de nombreuses curiosités. Grande terre mythique, il fût jadis un des acteurs majeurs de l’histoire africaine et les royaumes arabes portent encore les témoignages de ce passé mouvementé.

La destination renferme des traces du passé, des trésors cachés et des panoramas inédits. Elle recèle des paysages exceptionnels, des villages pittoresques et des plages de rêve.

Le périple au Maghreb est une occasion privilégiée pour passer un moment inoubliable en famille. Aissa Hamada promet des instants inédits et permet de découvrir des destinations authentiques ! Il serait dommage de sous-estimer le potentiel de cette région et de ne pas visiter ses principaux lieux.

Les principaux lieux du Maghreb

L’Egypte : le trésor des Pharaons

Plusieurs pays sont bordés par le Nil, mais aucun n’est semblable à l’Egypte. Ce territoire maghrébin fascine notamment pour ses trésors architecturaux. Il accueille une des plus anciennes civilisations et des paysages hallucinants.

Le désert est une destination qui abonde en sites atypiques et monuments de grande envergure. Les voyageurs peuvent effectuer des randonnées à dos de dromadaire dans la Vallée des Rois et découvrir temples et tombes des pharaons se blottissant dans les falaises. Cette zone aride renferme des structures les plus anciennes et les plus intactes de la planète : les immenses pyramides de Gizeh.  Datées de plus de 2500 ans avant J-C, ces structures historiques sont la seule des sept merveilles antiques à être encore debout aujourd’hui.

Pour fuir la canicule, rendez-vous à Siouah, un véritable oasis parfait pour se détendre. Avec ses sources d’eau fraiche et ses palmeraies, cette ville permet de se relaxer en toute quiétude.

La balade sur les eaux paisibles du Nil porte à découvrir la ville d’Assouan, connue pour son immense barrage et son célèbre lac Nasser. Elle accueille les deux magnifiques temples d’Abou Simbel, construits par Ramsès II et magnifiquement décorées d’hiéroglyphes.

Il est impératif de visiter la capitale égyptienne avec son fameux Opéra Khédival, son musée abritant de nombreux momies et sarcophages, sa médiathèque musicale et le Colosse de Ramsès II.

Le Maroc : pour des activités en plein air

La découverte du  Maghreb ne peut se faire sans une halte au Maroc. Entre désert, mer, oasis et montagnes, la richesse et la diversité de paysages dont dispose ce royaume en fait un des lieux touristiques les plus prisées d’Afrique.

Le Royaume chérifien est majoritairement montagneux, avec la célèbre chaîne de l’Atlas où jaillit le Djebel Toubkal, haut de 4 167m.

Au sud, le village de Merzouga est réputé pour ses dunes de sable d’or longeant le majestueux Erg Chebbi. Ici, les touristes plongent dans un décor de cartes postales en traversant le sable fin à dos de dromadaire et passent la nuit à la belle étoile ou dans des bivouacs berbères.

Les personnes en quête de séjour balnéaire doivent se rendre à Agadir, Tétouan et Nador. Les eaux scintillantes sont à température idéales pour se baigner et le sable doré parfait pour se détendre.

Casablanca attire  pour sa sublime mosquée Hassan II. Erigée en partie sur l’eau, elle est la deuxième plus grande mosquée au monde et offre une vue exceptionnelle sur l’Atlantique.

Les gorges de Dadès, la vallée d’Akchour et les cascades d’Ouzoud sont à découvrir absolument.

Aissa Hamada : Les principaux lieux du Maghreb

La Tunisie : pour un séjour mémorable

Une escale en Tunisie permet de profiter des plages scintillantes de Djerba et d’Hammamet sur lesquelles l’ambiance musicale et culturelle est partout. Situées dans le sud-est du littoral, ces stations balnéaires possèdent de somptueuses côtes favorables à bon nombre d’activités, à savoir le surf, golfe, ski nautique, baignade, plongée sous-marine, bronzage, équitation, etc.

La visite au musée de Sousse porte à admirer de riches collections de mosaïques et d’objets anciens, datées de deux millénaires.

Les souks de Carthage et de Tunis sont des endroits impressionnants et grouillants de vie. Ce sont les endroits indiqués pour dénicher quelques souvenirs du Maghreb.

Aissa Hamada et les lieux à découvrir au Maghreb

La population du Maghreb

Situé au Nord de l’Afrique, le Maghreb est une destination touristique très variée. Les voyageurs s’y rendent pour visiter des monuments, découvrir les villes royales, sillonner le Sahara ou encore se détendre sur des plages dorées.

Le territoire recèle un bon nombre de trésors historiques, c’est une destination qui convient parfaitement aux familles. De plus, les magrébins possèdent un riche patrimoine culturel. L’hospitalité marocaine ou tunisienne par exemple est réputée depuis des lustres et ne semble point succomber à l’effet du temps.

Dans cette partie du globe, la culture n’est jamais loin. Architecture arabe, édifices royales, trésors musulmans et festivités locales, les populations maghrébines ne cessent d’étonner le monde.

La population du Maghreb

Une population cosmopolite

Le Maghreb fait partie des destinations les plus prisées par les Européens. C’est une terre de contrastes qui ne laisse pas Aissa Hamada indifférent. Ensoleillée, chaleureuse et accueillante, cette région émerveille par la beauté de ses paysages, mais aussi par sa culture et la sympathie de ses habitants.

S’étendant sur une superficie totale de plus de 600 millions de Km2, elle est bordée au nord par la mer Méditerranée, à l’ouest par l’océan Atlantique et au sud par le désert du Sahara. Elle possède un paysage montagneux traversé par la chaîne de l’Atlas qui s’étend sur 2 000Km.

Cette région compte environ 90 millions habitants. Les villes les plus peuplées sont Alger, Casablanca, Rabat, Tunis-Cap Bon-Bizerte-Sahel, Fès, Marrakech, Tanger, Annaba, Constantine et Oran.

La population maghrébine est très cosmopolite, il suffit de se promener dans les localités de Casablanca, Caire, Tunis ou Alger pour se rendre compte de l’impressionnant métissage des habitants de cette zone, puisque des visages de toutes les couleurs défilent dans les ruelles.

Ce brassage culturel est en effet le résultat de 3 000 ans d’histoires où se sont successivement installés des Phéniciens, des Romains, des Vandales, des Arabes, des Espagnols, des Turcs et des Français.

Le pays conserve quelques témoignages de ces différents passages dans le reste du bassin méditerranéen tels que les temples romains de Dougga, les théâtres de Timgad, les amphithéâtres de Thysdrus, les thermes à Carthage et les mosaïques exposées au Musée du Bardo à Tunis.

Toutefois, il convient de rappeler que sur le plan démographique et social, la population nord-africaine était au départ principalement constituée de peuples berbères, même si l’apport des arabes s’avère déterminant sur les plans linguistiques, culturels et religieux.

En effet, l’invasion arabique débuta à partir du 7è siècle et a fortement impacté l’art, la culture et l’architecture, malgré la résistance et les combats des populations autochtones. C’est la raison pour laquelle l’arabe est encore aujourd’hui la langue officielle des pays maghrébins, c’est-à-dire celle des médias et de l’école.

La langue berbère est ainsi devenue minoritaire, voire quasiment éradiquée en Tunisie et en Libye. Cependant, elle est encore vivante en Algérie et au Maroc, dans le Haut Atlas, dans l’Anti-Atlas au sud, dans la plaine de Sousse et un peu partout dans le royaume.

En outre, le Maghreb abrite quelques communautés juives séfarades. On estime leur nombre à environ 7 000 au Maroc, 2 000 en Tunisie et plus de 1 000 dans les grandes villes.

Cette partie du globe est un véritable patchwork culturel, ce qui lui donne une incroyable richesse historique et culturelle, unique en son genre.

Pour remonter le temps et mieux apprécier les racines berbères et arabes de la population nord-africaine, la visite de certains musées s’impose.

Visiter les sites anciens pour mieux appréhender l’histoire de la population du Maghreb

Des dunes ocres du Sahara aux sommets du Haut Atlas, le Maghreb semble avoir été tracé pour les voyageurs et les amoureux de vieilles pierres. De splendides musées se succèdent dans cette partie de l’Afrique, tels des tapis chamarrés qui conduisent tout droit aux racines des cultures maghrébines.

Fondée en 670 par Okba Ibn Nafaa, la Grande Mosquée de Kairouan (Tunisie) est la plus ancienne du Maghreb. Ce monument historique conserve de nombreux desseins et manuscrits relatant le passant des tous premiers arabo-musulmans dans la région.

Le Musée archéologique de Rabat expose de nombreuses trouvailles archéologiques qui retracent l’histoire du Maroc depuis la Préhistoire jusqu’à l’ère islamique.

Pour mieux comprendre l’histoire des populations maghrébines et leur passé, il faut visiter le musée de Sousse, Alger, Oran et Marrakech.

Aissa Hamada et les articles sur la population du Maghreb

Découvrir le patrimoine culinaire du Maghreb

Bienvenue au Maghreb, la terre des Mille et une nuits, des tapis volants, des souks aux couleurs chatoyantes et des odeurs enivrantes d’épices… Cette destination est en effet favorisée par la présence de diverses cultures et d’une cuisine riche et variée.

Depuis les fruits de mer à la chair tendre de l’agneau, en passant par les fruits tropicaux et des ingrédients comme le cumin, le poivre, le gingembre, la muscade, le fenouil… les mets du Maghreb offrent l’occasion de s’évader loin du quotidien, le temps d’une soirée ou d’un thé à la menthe partagé entre ami(e)s.

Chaque localité dans cette zone offre la possibilité de goûter à une importante variété de repas succulents et colorés. Une cuisine savoureuse et complète attend ceux qui optent pour des vacances au Maghreb.

La gastronomie du Maghreb : une cuisine savoureuse et ensoleillée

La diversité des cultures fait de la gastronomie Nord-africaine une cuisine riche en saveurs et diversifiée. Elle est un véritable héritage des divers peuples qui se sont succédé dans cette région : arabes, juifs, romains, berbères… C’est donc une cuisine méditerranéenne avec des influences arabes, berbères et juives.

Le Maghreb réunit en effet diverses spécialités culinaires, toutes plus délicieuses les unes que les autres. Entre les tajines et les bricks, ces recettes parfumées ensoleillent le palais de tout gourmet.

Elles sont conçues pour mettre les produits utilisés en valeur. A chaque bouchée, le goût des légumes est bien présent, la viande tendre ne manque pas et les autres aliments sont choisis pour leurs qualités gustatives.

Au-delà des propriétés gustatives, c’est aussi une cuisine très saine, notamment celle de Chefchaou en inscrite sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO.

La gastronomie nord-africaine est très épicée car, de nombreux ingrédients venus d’ailleurs tels que le cumin, le poivre, le gingembre, la muscade, le fenouil, le macis sont utilisés pour parfumer les plats et obtenir de subtils accords de saveur.

Leur tâche est de colorer et de donner du goût, car les repas restent relativement peu relevés, à l’exception de certains. Les gourmets peuvent ainsi s’en délecter sans problème.

A noter que dans tous les pays maghrébin, la viande de porc est exclue de la cuisine. Pas de porc. Cependant la viande de bœuf, de mouton ou de l’agneau est présente dans toutes les sauces et ne manquent point dans les plats typiques du Maghreb.

La gastronomie du Maghreb
Les plats typiques du Maghreb

Lors d’un séjour au Maroc, en Tunisie ou encore en Algérie, les voyageurs auront l’occasion de découvrir le fameux couscous kabyle, met composé de viande coupée en gros morceaux, de pois chiches, d’oignon râpé et d’huile d’olive. Cette recette est présente dans de nombreuses cérémonies et occupe la première place dans de nombreux classements culinaires en Afrique.

Ici, chaque entrée possède un goût particulier. Elle est souvent composée de mechouia, de salade de tomates et de poivrons cuits ou la harira, de soupe de pois chiche ou de lentille.

Les magrébins proposent des spécialités préparées avec des ingrédients de premier ordre. Le poulet et le mouton sont les viandes les plus utilisés pour le plat de résistance. Ils sont généralement accompagnés de légumes dans les célèbres brochettes.

La Tandjia, plat traditionnel venant de Marrakech, est aussi réputée dans tout le Maghreb et même au-delà. C’est un plat fait de viande cuite pendant 7 heures au sein d’un pot de terre placé dans les cendres d’un hammam traditionnel.

Les Keftas sont de succulents met réalisés à base de pomme de terre. Elles sont aussi délicieuses que simples de réalisation. Ce sont des beignets de pommes de terre frits qui peuvent contenir également de la viande hachée ou du thon.

La recette classique du Maghreb reste et demeure la Pastilla. Avec le temps, elle s’est déclinée de nombreuses façons et se cuisine traditionnellement aux œufs et aux amandes, avec des feuilles de filo ou de brick, du safran, de la cannelle, du persil et du beurre. C’est un vrai délice qu’il serait dommage de s’en priver lors d’un séjour dans cette région.

Il ne faut pas oublier de goûter aux Boureks, aux boulettes à la viande, aux Chorbas, aux Ojjas etc. La gastronomie du Maghreb, ce sont des recettes accessibles à tous, riches en goûts et en couleurs !

Aissa Hamada et les articles sur le patrimoine culinaire du Maghreb

A la découverte du monde animalier du Maghreb

Le Maghreb est une vaste zone géographique qui possède des paysages propices à tous types d’expédition. Il dévoile de beaux panoramas, des plages paradisiaques avec des rangées de parasols et d’impressionnantes grottes ou se cachent de nombreux végétaux et animaux.

Cette destination demeure relativement méconnue sur le plan animalier, pourtant elle regorge de merveilles insoupçonnées. Elle abrite une faune sauvage extrêmement variée. Tour d’horizon sur le monde animal du Maghreb.

Monde animalier du Maghreb

Immersion au cœur d’une nature insoupçonnée

Considéré comme une terre mystérieuse, le Maghreb dévoile un extraordinaire paysage où s’étend un vaste bassin sablonneux nommé le désert du Sahara.

Cet océan de sable situé dans la partie nord du continent africain s’étend sur ‎266 000 km2 et couvre la majeure partie de la Mauritanie, de l’Algérie, la Libye, l’Egypte et de nombreuses régions du Maroc et de la Tunisie, ce qui en fait la plus grande étendue de terre aride au monde.

Contrairement aux apparences et aux idées reçues, cette zone asséchée du Maghreb ne manque pas d’attraits animaliers. Dans ses cuvettes entrecoupées de plateaux et ses quelques sommets isolés, de nombreux petits mammifères et des animaux nocturnes se cachent et prospèrent ici et là.

A la tombée de la nuit, ce paysage aride s’anime et abonde de vies. Au milieu des dunes, des graviers et des rochers, une vie en majorité minuscule sort de sa léthargie. Il s’agit entre autres des caméléons, des varans, des rapaces, des scorpions, des chouettes, des renards, des reptiles et quelques bovidés.

Chasseur nocturne, le Grand-duc ascalaphe est un rapace appartenant à la famille des Strigidae. Son plumage est clair, ses aigrettes pointues et ses yeux varient du jaune à l’oranger.

Adapté à la vie dans le désert, le fennec est rencontré un peu partout dans le Magrheb. Souvent appelé « renard des sables » en raison de sa fourrure claire qui lui offre un bon camouflage, ce petit mammifère est endémique à la région.

Il est envisageable de partir en safari à bord de véhicules tout terrain, d’effectuer un raid en 4X4, de se balader à dos de dromadaire ou de dormir à la belle étoile.

La meilleure façon d’apprécier la vie animale du Maghreb est depuis les airs. Les vols sont un excellent moyen d’admirer des paysages inhabituels. Depuis le ciel, les touristes peuvent voir clairement des flamants roses au bord de rivières asséchées, quelques antilopes bravant le sable chaud telles que l’Oryx, animal particulièrement bien adapté à cet habitat aride.

Il est envisageable d’apercevoir d’autres animaux tels que les varanus, les damans du cap, les vipères des sables et une petite population de Lycaon.

Au cœur d’une végétation atypique, le voyage dans cette zone promet de nombreuses découvertes naturelles à travers ses parcs.

Les parcs et les réserves animaliers du Maghreb

Très diversifiée, la nature du Maghreb comprend non seulement désert, montagnes, régions côtières et sanctuaires végétales. Les parcs nationaux ont été créés pour préserver l’intérêt biologique et animalier de cette zone.

Le parc national du Djurdjura (Algérie)

Situé au nord-est de l’Algérie, dans une région montagneuse très accidentée, le parc national du Djurdjura s’étend sur une superficie de 18 500 ha. C’est une zone caractérisée par des sommets enneigés, des rivières hivernales, des forêts silencieuses, des gouffres très profonds et de hauts plateaux.

Le parc compte pas moins de 600 espèces de flore, dont de nombreux érables et de pins. Il est aussi le domaine d’un des seuls primates vivant hors d’Asie : le Magot ou macaque de Barbarie. Ce singe pesant entre 20 et 50 kg constitue une célèbre attraction touristique. L’espèce est aujourd’hui menacée d’extinction.

Une excursion en forêt permet d’observer des perdrix, des aigles Botté, des faucons et quelques chauves-souris dans les cavités souterraines.

Le parc national de l’Ichkeul (Tunisie)

Inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco, le parc national de l’Ichkeul constitue une des plus importantes réserves animales et végétales d’Afrique du Nord. Il est connu pour sa faune très riche qui comprend 200 espèces animales et plus de 500 espèces végétales.

L’Ichkeul est aussi un relais indispensable pour des centaines de milliers d’oiseaux migrateurs. Chaque hiver, il accueille plus de 300 000 canards, oies et foulques qui viennent s’approvisionner et se reproduire sur ses terres.

Les articles d’Aissa Hamada sur le monde animalier au Maghreb

Publicités